[News] Le travail des jambes

« L’artistique, dans le domaine qui nous intéresse, c’est lorsque l’effort physique sublimé se fait oublier.

travail-des-jambes-photo-ok
Facile, aérien, précis, esthétique, le mouvement juste et aligné n’est pas aisé à créer, ni le fruit du hasard. (nous reparlerons dans un prochain article de ce point : de ce qui est à l’origine du mouvement…)

On le sait, le visuel et le rendu des jambes est particulièrement captivant… Elles peuvent être à la fois habiles, puissantes, explosives, légères… Sans parler des fantasmes qu’elles suscitent depuis la nuit des temps !

Dans les critères des agrès, de la GRS, de la natation synchro, des arts du cirque, et plus encore dans la danse, la part visible la plus importante n’est-elle pas celle des jambes ? (bien sûr, c’est grâce à un gainage profond qu’on libère les articulations des hanches et donc qu’on libère les jambes.)
A l’exemple du tango argentin, citons le message qu’elles envoient dévoiler par leur subtil jeu… de jambes!

C’est dans ce sens qu’un nouveau programme de stages s’adressant à tout danseur, seul ou en couple, acrobate ou gymnaste, vous est proposé, avec l’intensité d’un stretching précis jusqu’au bout des pieds (type barre à terre) et des workshops avec sélection d’exercices (équilibre, flexibilité, force, finition), pour sentir le sens du mouvement et ôter les contractions parasitaires. »

Sophie.

 

Témoignage de Charlotte:

« le travail avec Sophie m’a permis d’acquérir une meilleure agilité au niveau des jambes, de les « sentir », avec une impression d’élongation, d’affinement, ce qui m’a amenée à exécuter les chorégraphies avec plus d’aisance, de rapidité , de légèreté, d’ancrage et de ressenti.

J’ai également réussi à dépasser certaines douleurs correspondant à des blessures anciennes, je n’en ai plus eu peur, je les ai comprises et apprivoisées grâce à une meilleure connaissance de ma posture et de mon corps.

Et cerise sur le gâteau, ma silhouette s’en est trouvée changée et affinée ! Pour faire écho à ce que disait Sophie, il est vrai que les jambes ont toujours suscité le fantasme : celui de toujours vouloir en voir plus ! Citons le relevé de jupe de Marilyn dans « Sept ans de réflexion », les jambes interminables et agiles des danseuses de French Cancan, ou les mini-jupes de Courrèges qui en dévoilent un peu plus… On peut jouer sur le costume là mais si les jambes sont « à la hauteur » ! Bien sûr, en symbolique, les jambes sont notre moyen d’avancer dans notre vie, alors prenons en soin et apportons leur le maximum ! »